14 mars 2018

Les belles par Dhonielle Clayton

Auteur: Dhonielle Clayton
Éditeur: Robert Laffont
Collection: R
Pages: 465
Parution: 22 février 2018


Quatrième de couverture: 

Dans le monde opulent d’Orléans, les gens naissent gris, ils naissent condamnés, et seules les Belles peuvent, grâce à leur talent, les transformer et les rendre beaux. En tant que Belle, Camélia Beauregard est presque une déesse dans cet univers où triomphe le culte des apparences.

Or Camélia ne veut pas se contenter d’être une Belle. Elle rêve de devenir la favorite choisie par la reine d’Orléans pour s’occuper de la famille royale et d’être reconnue comme la plus douée du pays. Mais une fois Camélia et ses soeurs Belles arrivées à la cour, il s’avère que la position de favorite tient davantage du cauchemar. Derrière les ors du palais, les noirs secrets pullulent…

Mon avis :

J'ai reçu ce roman dans le cadre de mon partenariat avec la maison d'édition Robert Laffont Canada, que je remercie grandement pour cet envoi !

L'histoire des belles se déroule dans un univers créé de toute pièce par l'auteure, où tous les êtres humains naissent avec la peau grise, les yeux rouges et des cheveux raides comme de la paille. C'est là qu'interviennent les Belles : elles ont le pouvoir de modifier l'apparence des individus de leur choix, moyennant bien sûr quelques spintrias (monnaie courante du royaume). Notre personnage principal, Camélia, fait partie de cette classe à part. Or, chaque année, les Belles officielles du royaume cèdent leur place à leur  successeur, les Belles de la nouvelle génération. Cette année, c'est au tour de Camélia et ses sœurs d'entrer à la Cour, et celle-ci veut à tout prix être la favorite, la Belle attitrée aux services de la famille royale !

En commençant ce livre, je ne m'attendais à rien. Je n'avais pas lu son résumé et, comme il venait tout juste de sortir en librairie, je ne connaissais pas les avis des autres lecteurs. Je suis immédiatement tombée sous le charme de la plume de l'auteure ! Bien qu'elle soit très descriptive, l'auteure a tout de même porté une attention particulière à imager ses propos, rendant le tout très immersif. Cela faisait bien longtemps que je n'avais pas lu une telle qualité en littérature Young Adult, et cela s'est révélé très rafraîchissant !

Le deuxième point sur lequel j'ai tout de suite accroché est l'univers qui est mis en place ici. On se retrouve dans un monde tout à fait inédit, s’apparentant quelque peu aux mondes dystopiques que l'on peut retrouver dans d'autres romans de la Collection R. Toutefois, au lieu de prendre cette voie "facile", l'auteure a plutôt décidé de rester dans la fantasy. Cela rend le récit et les actions des personnages tout a fait imprévisible, contrairement à la façon plutôt linéaire qu'évolue les dystopies ! Cela m'a vraiment plu, et je suis d'autant plus curieuse de voir ce que l'auteure nous réserve pour la suite !

J'ai aussi beaucoup accroché sur la thématique principale du roman, soit l'obsession de l'apparence. Bien qu'il ne s'agisse pas d'un sujet qui vient me chercher en temps normal, j'ai trouvé que la façon qu'il était traité ici le rendait très intéressant ! L'auteure a mentionné, via un courriel envoyé aux membres de la Newsletter de la Collection R, qu'elle-même avait eu une énorme obsession pour son apparence durant son adolescence. Ainsi, à travers ce livre, elle souhaitait pousser à l'extrême cette obsession, afin notamment d'initier une conversation à ce sujet pour démentir cette quête de l'irréalisable. Cet objectif en est un louable à mon avis et, en gardant cette perspective en tête, je me suis effectivement rendue compte que l'auteure amenait une discussion sur le sujet, particulièrement à travers le développement de la pensée de son personnage principal !

Justement, ce personnage, qu'est-ce que j'en ai pensé ? Eh bien, je dois avouer que je croyais ne pas trop aimé Camélia au début. Elle m'apparaissait comme une jeune fille superficielle, vivant dans un monde superficiel et avec des objectifs tout aussi superficiels. Mais au final, elle est incroyablement complexe. Elle a ce désir de vouloir aider les autres à tout prix, mais en même temps elle ne se laisse pas marcher sur les pieds ! Si elle veut dire quelque chose, elle ne passera pas par quatre chemins pour le dire ! Bon, un peu moins qu'Edel, une autre de ses soeurs, mais tout de même ! Et que dire de son développement psychologique ! Dans le royaume, tout le monde veut être la plus belle personne... Or a un certain moment, il devient difficile de grader les gens en fonction de leur beauté si tout le monde affiche en permanence la version parfaite de soi-même ! Cela amène une belle réflexion sur le véritable sens de la beauté, et aussi de l'originalité, qui m'a particulièrement intéressé.

Puis, les relations que Camélia tisse avec les autres personnages étaient aussi très bien construites. Que ce soit avec sa suivante, Sophia, son garde personnel, les autres Belles ou certains membres de la Cour, l'auteure sait exactement comment faire pour nous faire ressentir les émotions qu'elle veut. Il ne faut toutefois pas oublier que, dans un monde régit par les apparences, on ne sait jamais vraiment à qui se fier, et c'est particulièrement à ce moment que l'adage "Il ne faut pas se fier aux apparences" devient important !

Au final, ce premier tome était une excellente lecture, que je recommande à tous ceux et celles qui seraient intéressés par la thématique de la beauté, mais aussi par la découverte de ce splendide univers et de ces merveilleux personnages !

Et vous, avez-vous lu ce roman ? Vous intéresse-t-il ? Dites-moi tout en commentaires ! 

2 commentaires:

  1. Je n'étais pas du tout attirée par cet ouvrage, mais ton avis enthousiaste et convaincu fait que je révise mon jugement : ça a l'air vraiment bien !

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Je te le conseille vraiment ! Même pour le livre en soi, les apparences peuvent être trompeuses ;)

      N'hésite surtout pas à me partager ta chronique si jamais tu viens à le lire ! :)

      Effacer