25 mars 2018

Cavalier vert par Kristen Britain

Auteur: Kristen Britain
Éditeur: Milady
Collection: Fantasy
Pages: 599
Parution: 28 août 2015


Quatrième de couverture: 

Karigan G'ladheon, jeune fille éprise d'aventure, s'enfuit après avoir été exclue de son école pour avoir défié en duel le fils d'un gouverneur de province. Elle croise alors un Cavalier Vert, l'un des légendaires messagers du roi qui lui demande dans un dernier souffle de porter un message à son souverain. Sans même prendre connaissance de la missive, elle fait le serment de la remettre en mains propres, scellant ainsi son destin, car elle est soudain magiquement investie de la mission qu'elle vient d'accepter : devenir un Cavalier Vert. Dès lors, traquée par des assassins au service d'un mystérieux sorcier, Karigan ne peut compter que sur sa fidèle monture et les mystérieux pouvoirs qu'elle va se découvrir.

Mon avis: 

Cela faisait bien longtemps maintenant que j'avais envie de lire un ouvrage de pure fantasy, et mon choix s'est porté sur celui-ci puisque 1) il était en ma possession 2) cela faisait presque 2 ans qu'il était en ma possession et 3) j'aime les chevaux xD 

Nous rencontrons ici Karigan G'ladheon, alors qu'elle décide de fuir son école située à Selium, pour retourner directement chez elle à Corsa. Or, sur le chemin, elle rencontre par hasard un Cavalier Vert  (et sa monture) aux portes de la mort, qui lui fait jurer de porter un message ultra important au roi. Pour le reste : Magie. Chevaux. Course Éperdue. Aventure. Intrigue complexe. Personnages génialissimes. Politique. Je n'en avais pas besoin de plus ! 

Tout d'abord, mentionnons que le monde créé par l'auteure est très dense et complexe. Toutefois, celle-ci prend bien son temps pour nous acclimater à l'ensemble, plus particulièrement aux relations politiques qui existent entre les différents pouvoirs en place. Ainsi, l'intrigue s'enrichit sans s'alourdir ! Le fait de pouvoir complexifier son histoire de cette façon donne ensuite beaucoup de liberté à l'auteure pour jouer avec les divers éléments mis en place, et donc faire des révélations tout à fait inattendues, mais qui ont d'énormes impacts ! Le seul élément que j'aurais aimé avoir pour m'aider à mieux me repérer dans l'histoire est une carte du monde. Peut-être y en a-t-il une dans la version Bragelonne, mais la version Milady n'en comporte pas... Cela m'aurait grandement aidé à situer les événements les uns par rapport aux autres ! 

Puis, je suis rapidement tombée sous le charme de l'ensemble des protagonistes présentés, sauf peut-être les méchants dont je n'ai pas vraiment compris les motivations ! Ceux-ci étaient tous riches et très bien développés, que ce soit les Cavaliers Verts, Zacharie, Mel, le père de Karigan, son intendant principal, Jendara et son compagnon et même Cheval ! Et puis, que dire de Karigan, cette fougueuse jeune fille qui prend presque toujours les bonnes décisions (ou du moins, pas celles qui nous font lever les yeux au ciel) ! J'ai adoré la suivre, tant pour son aventure que pour son développement psychologique ! 

Au niveau de l'aventure de Karigan, il y a un petit point que m'a un peu dérangé, et c'est le morcellement de l'intrigue. En effet, les obstacles que doit surmonter Karigan s'enchaînent un à la suite de l'autre, avec un chapitre dédié pour chacun, sans qu'il n'y ait aucun lien entre eux. Pour vous donner une idée, c'est un peu comme dans le Seigneur des Anneaux, pour toute la partie ou Sam et Frodon marchent vers le volcan avec Gollum: les problèmes s'enchaînent et, une fois que l'un d'eux est résolu, on passe au suivant sans suite logique. Ce n'est pas que je n'aime pas qu'il y ait des obstacles diversifiés sur le chemin des personnages, c'est seulement que j'aime lorsqu'ils sont reliés entre eux et ont une raison d'être ! 

Finalement, j'ai vraiment apprécié la plume de l'auteure ! Elle était très descriptive, mais cela rendait le récit d'autant plus immersif. Les combats étaient très bien imagés, de même que les interactions de Karigan avec Cheval. Pour répéter les propos d'une blogueuse que j'ai lue, cela se voit que l'auteure apprécie les chevaux ! J'ai aussi lu que certaines personnes auraient destinés ce roman à un public jeunesse,  mais je ne peux adhérer à cette idée. D'abord, comme je viens de le mentionner, la plume de l'auteure est très riche, et je ne crois donc pas qu'il serait aisé pour un jeune adolescent de lire un tel ouvrage. De plus, j'ai personnellement trouvé que certaines thématiques abordées dans le roman s'adressaient plus à des adultes qu'à un public jeunesse, bien qu'il n'y ait pas eu de romance ou de scènes érotiques dans ce livre (Dieu merci !). Je ne suis pas contre cela, mais je trouve que les auteurs ont tendance à les intégrer à des endroits inappropriés dans leur récit, ce qui a habituellement pour effet de discréditer totalement leur histoire ! Or, ici, l'auteure s'est écartée de cette voie, ce qui est très apprécié par la lectrice que je suis ! 

Au final, il s'agissait d'une très bonne lecture, que je vous conseille vivement si vous avez envie dans vous plongez dans une histoire de High Fantasy. Bien que la plume de l'auteure et l'univers soit riche, je crois tout de même que cette série est accessible pour un large public, même si je suis convaincue qu'elle s'adresse d'abord et avant tout à des adultes ! De plus, Karigan est un personnage féminin badass à découvrir, d'autant plus qu'elle ne tombe pas dans les bras du premier venu ! J'ai personnellement très hâte de découvrir la suite ! 

Et vous, avez-vous lu ce livre ? Qu'en avez-vous pensé ? 

2 commentaires:

  1. Je trouve tes trois raisons pour le lire tout à fait pertinentes XD
    Ahhhh je suis complètement d'accord sur l'intrigue, ça m'avait choqué, ça fait un peu catalogue de péripéties ^^(par contre ça m'avait pas fait cette impression pour le SDA)
    Et si, perso j'approuve le côté jeunesse, je pense que j'aurais pu le lire et l'aimer au collège ^^ après chacun est différent :)
    En somme, j'ai bien aimé mais pas été aussi emballée que toi parce que j'ai trouvé que c'était un peu longuet sur les bords.
    Bises !

    RépondreEffacer
  2. Haha, merci d'approuver mes raisons un peu boboche ! :)
    Un catalogue de péripéties, c'est exactement ce que je voulais dire ! Et je dois dire que ma référence n'est peut-être pas la meilleure, considérant que je n'ai jamais lu la trilogie du SDA, mais c'est l'impression que les films m'avaient laissée !
    Je suis aussi d'accord avec toi au niveau de la lenteur de l'histoire, mais en même temps je trouve qu'elle était appropriée dans les circonstances ! Bon, 300 pages pour aller porter un message, c'est UN PEU exagéré, mais pas tant que ça voyons ;)

    Merci pour ton commentaire ! :)

    RépondreEffacer