23 octobre 2017

Les chroniques lunaires : Cress par Marissa Meyer

Auteur: Marissa Meyer
Éditeur: Pocket Jeunesse
Collection: ---
Pages: 658 pages
Parution: 16 octobre 2014


Quatrième de couverture: 

Cinder et le capitaine Thorne se sont enfuis aux côtés de Scarlet et de Loup. Le groupe de rebelle projette de renverser la reine Levana et son armée. Mais le seul espoir de la résistance réside dans Cress, qui, emprisonnée dans un satellite depuis son enfance avec ses écrans pour seule compagnie, est devenue un hacker imbattable. Malheureusement, la reine Levana a d'autres projets pour elle, et libérer la jeune fille pourrait bien leur coûter cher...

Mon avis: 

J'ai enchaîné cette lecture le plus rapidement possible à la suite de ma lecture du deuxième tome des Chroniques lunaires. Il faut dire que la fin m'avait laissé sur ma faim : j'avais très envie de découvrir la suite de l'histoire, et surtout de voir ce que pourrait apporter le personnage de Cress à notre petite bande.

D'abord et avant tout, peut-on parler de cette couverture ? Elle est tout simplement sublime ! En fait, toutes les couvertures de cette saga sont vraiment magnifiques, mais je dois dire que celle-ci est vraiment mon coup de coeur (suivie de près par celle de Scarlet). Chapeau à l'éditeur français, qui a réussit à rendre sublime ces objets-livres, en créant une couverture tout à fait originale de celles des versions anglaises du roman.

Donc, entrons dans le vif du sujet ! Nous rencontrons ici le personnage de Cress, qui a vécu toute son enfance (ou alors une bonne majorité de celle-ci) dans un satellite terrien. Elle a pour seule compagnie sa maîtresse, qui lui rend visite 1 fois par mois pour lui apporter de quoi vivre (nourriture, eau, ce genre de chose quoi !) et son ordinateur. On fait bien vite le rapprochement entre cette histoire et le conte de Raiponse ! Cress n'ayant pour compagnie que le système informatique, elle en est rapidement devenue une experte, faisant d'elle une hackeuse professionnelle. L'histoire de ce troisième tome commence au moment où Cinder et son équipe décide d'aller délivrer Cress de son satellite.

Avant même de commencer ce roman, je me suis permis d'aller écouter la version Disney du conte de Raiponse, puisque je ne l'avais jamais vu. Au final, cela m'a bien servi, puisque j'ai pu encore mieux apprécier les divers éléments du conte intégrés dans Les chroniques lunaires. Son petit caméléon est tellement chou ! :O



Ok, il faut que j'arrête, c'est assez ! Mais avouez qu'il est trop chou ! 
Ok, ok, on revient à nos moutons ! Cet article part vraiment dans tous les sens ! 

Donc, comment j'ai trouvé ma lecture ? Je dois dire que même si j'étais emballée par le personnage de Cress dans un premier temps, elle a rapidement su me décourager. Je m'attendais à un autre personnage fort et intelligent, qui ne se laisse pas dominer par ses appréhensions et ses premières impressions. Or, je me suis retrouvée avec une fillette inexpérimentée qui pense que le monde est tout rose, comme dans les séries télévisées. À mon avis, cela ne collait pas vraiment avec les connaissances que Cress avait du monde. En effet, on la dépeint beaucoup comme une ignorante naïve qui ne connaît rien du vrai monde et de l'horreur qui le couve perpétuellement. Or, n'oublions pas que Cress avait accès à toutes les chaînes, lunaires comme terriennes, et donc qu'elle a assisté à toutes les horreurs de la vie des gens depuis au moins les dix années précédentes. Elle n'est donc pas, à mon avis, la pauvre petite fille qui ne connait rien du monde, bien au contraire ! Je ne m'étendrai pas plus sur le sujet, mais disons simplement que ce n'est pas mon personnage préféré. 

Ensuite, l'intrigue avance d'un grand bond dans cet opus. On fait un peu de surplace au début de l'histoire, même si je n'arrive pas à qualifier ce passage de longueur, puis on avance à vitesse grand V. Par rapport à cette partie un peu plus longuette, j'ai trouvé que l'auteur solutionnait l'ensemble du problème un peu trop facilement. Les personnages éprouvent des difficultés, certes, mais pas autant que si la situation avait été plus réaliste. J'en ai compris qu'elle n'avait pas d'idée pour résoudre le problème qu'elle avait créée elle-même, mais bon voilà... Pourquoi créer le problème alors ? 

Bref, dès la moitié du roman, on sent que l'intrigue avance vraiment vers la finalité de la série. Les cartes commencent à se mettre en place dans mon esprit, et je crois être parvenue à une hypothèse plausible pour la fin de l'histoire. Reste à voir si Marissa Meyer réussira à me dérouter par l'entrée en jeu d'éléments nouveaux à considérer dans le 4e et dernier tome !

Vous l'aurez compris, je suis impatiente de découvrir la suite et fin de l'histoire. Nous avons eu un aperçu du personnage de Winter à la toute fin de ce tome, et j'ai bien hâte d'en savoir plus à son sujet ! Son interaction possible avec le reste de la bande est à voir, surtout que les personnalités semblent incroyablement peu compatibles avec celle de Winter ! J'espère fortement que la fin de la série sera à la hauteur de ces 3 très bonnes lectures ! Pas de coup de coeur toutefois pour ce tome, auquel il manquait un petit quelque chose. 

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Est-ce que la fin de la série vous a plus ? 

13/12
Photo

2 commentaires:

  1. Moi aussi j'avais hâte de découvrir Cress et comme toi j'ai été au final un peu déçue par ce personnage. Oui, elle n'a presque jamais rien connu du monde extérieur, mais comme tu le dis, elle a à sa disposition un nombre inestimable de données et informations. Je l'ai trouvé assez immature et impressionnable, ce qui déteint au sein de la bande de Cinder. Mais j'ai quand même bien apprécié son évolution au côté de Thorn qui est un de mes personnages préférés. Dans ce tome, il se passe beaucoup plus de choses et certaines résolutions sont certainement trop aisées à résoudre mais je me suis laissée complètement prendre par ma lecture. Et la courte apparition de Winter m'a totalement donné envie de la découvrir davantage dans le dernier tome !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour ma part, je n'aimais pas beaucoup Thorn dans le deuxième tome, mais je l'ai mieux apprécié dans celui-ci. Il apporte une certaine fraîcheur à l'histoire, et son évolution est assez impressionnante ! De même, il permet à Cress d'avancer, mais encore une fois pas assez à mon goût. Même à la fin, elle était encore la jeune fille impressionnable du satellite, et ne présentait que très peu de courage et de débrouillardise en comparaison des autres.

      Le fait que la résolution du problème initiale ait été faite un peu trop facilement à mon goût ne fait pas en sorte que je n'ai pas été happée par ma lecture, bien au contraire ! Toutefois, considérant l'énorme intrigue que Marissa Meyer a mis en place, je ne m'attendais pas à trouver ce genre de facilité dans la série. Il n'en demeure pas moins que j'attends avec impatience ce 4e tome !

      Supprimer